Les dates mentionnées ici sont celles des délibérations qui engagent les travaux. La réalisation de ceux-ci dépendra des aléas fonciers, financiers et administratifs qui peuvent reporter la mise en œuvre de quelques jours à plusieurs années. Il faut savoir également que les dates de début et de fin de travaux ne sont pas portées sur les registres de délibérations dont la consultation a servi à établir ce document.

(En gras les Maires et en italique les Adjoints)

(avant 1860 ce sont des Syndics et des Procureurs, élus pour un an minimum. Les syndics qui sont élus par l’assemblée générale des communiers sont les prédécesseurs des maires. Les Procureurs (en italique dans le texte) sont des personnes désignées, chargées de gérer les biens d’Eglise.

– 1442 : Le Duc Louis de Savoie alberge aux communiers de La Côte un territoire dont les limites sont sensiblement celles d ‘aujourd’hui.

(voir chapitre 1442 )

– 1714 : Naissance de la paroisse de La Côte d’Aime ( sans Le Villard )

( voir chapitre 1714 )

– 1792 / 1814 : La Savoie est annexée par la France.

– 1793 : André CRESSEND, Laurent BUTHOD-VILLIEN.

– Recensement des hommes ; Pierrolaz 28, Montméry 47, Gde Bergerie 30 , Pte Bergerie 14, Prébérard 7 ,la Siaz 9, Prégirod 29, Le Villard 37.

– 1795 : Gaspard BONNET, Antoine PLASSIARD.

– 1797 : Pierre VILLIEN, Etienne BUTHOD.

– 1799 : Jean BUTHOD, André PELLICIER.

– 1811 : Etienne BUTHOD,

– Décision de construire le pont de la Ruaz ( à Aime ) en pierre.

-1812 : Mise en place de quatre cloches. Elles seront toutes changées entre 1859 et 1881.

– 1813 : Jean François PLASSIARD.

– 1815 : La Savoie rejoint le Royaume du Piémont.

– 1817 : Pierre LUISET , Amand CRESSEND .

– 1819 : Achat du presbytère et du jardin.

– 1822 : Jean PELLICIER,

  • 719 habitants à la Côte, sans Le Villard

– 1829 : Jean-Jacques PLASSIARD,

-Décision de construire une cave à Mont-Rosset pour remplacer l’ancienne située dans les communaux de Laval, juste après le dernier chalet de Foran, elle était reliée à l’alpage par un sentier traversant le Bois Borgne : le « grand vion » .

-1831 : André PLASSIARD, Pierre BARRAL.

-1833 : -Vote le budget pour le RD 86

-1835 : Laurent RUFFIER , Laurent BUTHOD-VILLIEN.

– 1840 : Le Villard est rattaché à la Paroisse de La Côte.

( voir chapitre 1840).

-1859 : -Mise en place de la *petite cloche* actuelle

-1860 : Jean-Pierre CRESSEND ,

La SAVOIE est définitivement rattachée à la France

-Raccordement du Villard a la départementale.

-1861 : La *cloche des morts* est installée.

-1865 : Jean-Pierre CRESSEND, Barthélemy PLASSIARD.

-Construction de la mairie école.

-1866 : -Mise en place d’un médecin cantonal.

-1867 : -Délibération pour augmenter la pente de la départementale afin qu’elle puisse utiliser le trajet du vieux chemin entre le*Dou de la terre* et les Moulins du Crêt.

-1869 : -Accorde 100 sapins pour la reconstruction et demande un plan d’alignement au Villard (suite à l’incendie qui a ravagé la partie Est du village les 11et 12 juillet de cette année là ).Le plan arrivera deux ans plus tard alors que la reconstruction est pratiquement terminée.

– -1870 : -La *seconde *cloche est installée.

-1871 : Barthélemy PLASSIARD, Pierre Marie SILVESTRE.

– La départementale est prolongée du chef-lieu à la Charge.(sous la Bergerie)

-1873 : -Prégirod demande une école temporaire pour les mois d’hiver.

-1874 : Jean-Pierre PLASSIARD, Jean-Marie CHENAL.

– -1876 : Antoine PLASSIARD , Jacques BLANCHET .

-Ne peut payer les cours pour adultes mis en place les jeudi et

dimanche .Ces cours seront pris en charge l’année suivante.

-1877 : François-Marie SILVESTRE, Jacques BLANCHET.

-Crée un corps de sapeurs pompiers de 56 hommes.

-1878  :François-Marie SILVESTRE, Barthélemy PLASSIARD.

-1881 : Eugène LUISET, Pierre-Marie SILVESTRE.

– La *grosse cloche *est installée. Elle a été partiellement financée par une taxe sur les vignes. Cette astuce a permis d’en faire payer une partie par les Macôtais qui ont des vignes sur La Côte. Du coup ils ont surnommé cette cloche la *bramahéla* c’est à dire la grande gueulante !

-1883 : -Vote les embranchements de La Sciaz et de La Bergerie

-1884 : Eugène LUISET,Jean-Marie CHENAL.

-1885 : -Vote le budget pour raccorder Prégirod à la départementale .

-Vote la prolongation de cette départementale jusqu’à Montméry.

-1886 : -Demande que le chemin de raccordement de La Bergerie au RD86 traverse le milieu du village pour limiter le risque de propagation des incendies.

-Décret portant de 5 à 7 mois l’ouverture de l’école du Villard.

-1888 : Jean-Marie CHENAL, Eugène LUISET.

-1889 : -Accord pour l’introduction d’un cépage résistant au phylloxéra*.

-1892 : Jean-Marie CHENAL, Eugène LUISET.

-1896 : Jean -Marie CHENAL, Jean-Jacques CHEVRAY. 

-1900 : Eugène LUISET, Pierre-François SILVESTRE.

-Subvention de 1000 fr.(3143 euros) pour la voie ferrée Moûtiers / Bourg- st Maurice.

-1901 : -Subvention pour le chemin de Côte Seray.

-635 habitants à la Côte.

-Réorganisation des pompiers qui passent à 54 hommes.

-Première étude pour la route de Prégirod à Granier.

-Construction du pont à voûte en pierre au Pont de la Gitte.

-1902 : -Demande de raccordement de Montméry au RD 86.(rappels en 1905 puis en 1908)

-Subvention pour le chemin de Côte Seray en très mauvais état ce qui rend le débardage du bois difficile et donc le fait vendre à vil prix.

-Demande d’ ouverture d’une route, à travers les vignes, du Villard à la nationale, pour rejoindre Bourg St Maurice plus directement.

-1903 : -Construction du chemin des Côtes à Montméry.

-‘Vente d’une coupe de bois extraordinaire de 300 m3 pour réparer les chalets de Mont Rossset.

-Refus de sectionnement électoral entre les quartiers de La Balme et de Mont Rosset.

-Accord sur l’emplacement de la gare à Aime.

-1904 : Jean-Jacques CHEVRAY, Célestin VILLIBORD.

-Rejet de la demande de Montméry de s’ériger en commune indépendante.

– Extrait du compte rendu de la réunion du conseil n° 84 au sujet de l’engagement de la commune pour financer le CD 86 de Montméry jusqu’au territoire de Valezan.

*Le conseil de la Côte d’Aime qui a sollicité plusieurs fois le concours de Valezan pour la construction de cette voie qui dessert aussi bien Valezan que La Côte à toujours reçu de cette dernière une fin de non recevoir, il serait tout a fait dans les règles de l’équité pour comprendre son esprit égoïste que Valezan construise à ses frais les 471 mètres qui manquent*.

Donc le conseil sans aucune divergence refuse catégoriquement le proposition du Service Vicinal pour l’achèvement de ce tronçon.

-Refus de rattachement au téléphone public (villages trop éparpillés, frais de gérance et absence de local).

-Construction du hangar des pompes à la Grande Bergerie.

-1906 : -Amélioration du chemin des Côtes pour le rendre praticable aux traîneaux.

-Amélioration de chemin de la Sciaz.

-Année de sécheresse : un homme qui arrachait des pommes de terre toute la matinée en récoltait un à deux paniers. Dans le commerce elles coûtent trois fois leur prix habituel. Ne pouvant garder toutes leurs bêtes à l’écurie par suite du manque de fourrage, les paysans les bradent jusqu’à moitié de leur valeur.

-1907 : Jean-Marie PLASSIARD, Jean-Denis PLASSIARD.

-1908 : – Ayant trouvé local et gérant la cabine téléphonique est acceptée .Elle est installée dans une chambre, au premier étage d’un café.

-1910 : -Réfection du toit de la mairie, la toiture en lauzes est remplacée par des tuiles de Bourgogne.

– Le franc vaut 3,14 €. 

-Rectification du chemin entre le Pont de la Gitte et le bas de Plan Plassiardet.

-Création de la route du Villard aux vignes (jusqu’au Clos).

-Demande de branchement d’eau sur la conduite PLM( SNCF) pour alimenter Prégirod, Pierrolaz et le Villard.(cette demande plusieurs fois réitérée n’aboutira pas).

-1911 : -Demande de boites aux lettres pour Montméry et Le Villard

-Achat de bassins en pierre :1 à Montméry, 2 aux Bergeries, 3 à Pierrolaz, 3 au Villard, À charge pour chaque communauté villageoise d’ acheminer les matériaux depuis Aime

-Réalisation du chemin d’accès à Montméry

-Subvention pour raccordement de Beguevey au RD 86.

-1912 -:Analyse de l’eau de Chianvanay pour alimenter Pierrolaz et Le Villard ( bonne en 1913 ).

-Partage définitif des communaux entre Montméry et Valezan ( ils étaient toujours en indivision ).

-Réparation du pont de la Ruaz à Aime (coût partagé 1/2 à Aime ; 1/3 à La Côte, 1/6 à Valezan)

-1913 : Jean-Denis PLASSIARD, Jean-Marie PLASSIARD.

– Le train arrive à Aime. La ligne de Moûtiers à Bourg St Maurice a été adjugée en 1907 elle a coûté environ quinze millions de francs de l’époque soit l’équivalent d’une cinquantaine de millions d’euros.

-1914 -Chemin pour relier Pierrolaz du milieu, au RD 86.(rue des Rosiers)

-Création du syndicat d’élevage, en vue de l’amélioration du troupeau par sélection des taureaux reproducteurs

-Le franc de l’époque( ancien franc) vaut 2€72 ct.

-1919 : Jean-Denis PLASSIARD, Louis SILVESTRE.

-Demande de maintient d’une école annuelle au Villard.

1921: Louis SILVESTRE, Jean-Denis PLASSIARD.

-Ce fut certainement l’année qui connut la plus grande sécheresse du siècle ; pas de pluie de la Toussaint à septembre 1922. Aucune chute de neige de tout l’hiver par ailleurs exceptionnellement doux puisque l’on y vit des cerisiers en fleurs à Noël. Il ne poussait rien où l’on ne pouvait irriguer. Dès le mois d’avril, on arrosait les jardins,les vergers et les prés. En temps ordinaire ce travail se faisait seulement après les foins. On irriguait aussi les pommes de terre, si on pouvait amener l’eau.

-1922 : Jean-Denis PLASSIARD, Louis SILVESTRE.

-Les maigres récoltes de 1921: pas de pommes de terre ailleurs qu’à la Bergerie,et dans les rares champs qui avaient pu êtres irrigués. La soudure fut difficile. Plusieurs wagons de foin arrivèrent en gare d’Aime, ainsi que des pommes de terre en provenance de Bretagne, de Hollande ou d’Angleterre. On fit venir également du blé. 1922 fut par contre une année très humide où les patates pourrirent en terre.

1924 : Jean-Denis PLASSIARD , pas d’adjoint.

– Le franc ne vaut plus que 0,73 €.

-Route de Fromenterie

-FECHOZ secrétaire de Mairie.

Pour la période 1925/1937 il n’existe plus d’écrits en Mairie. Les informations transcrites ci-après ont été puisées dans les mémoires des anciens.

-1925 Louis SILVESTRE , Victor BUTHOD-GARCON .

-Première auto de La Côte, achetée par J.D. Plassiard.

-1926 : Justin PLASSIARD, Jean-Denis PLASSIARD.

-Déviation de Crêt Jourdan et route jusqu’à Foran.

-Ouverture de la piste forestière d’Entre Deux Nants.

– 1927  -Route de La Petite Bergerie a La Grangette où elle est raccordée au chemin de Côte Seray.

-1928 : -Etude pour l’électrification. Le conseil rejette la proposition de l’adjoint de construire une centrale intercommunale sur l’Ormente avec Granier et Valezan.

-1929 : -Marché pour le matériel de la fromagerie.

-Electrification de la Commune par l’entreprise Carret d’Aime.

-Renonce au chemin du Villard à la nationale par les vignes.

-1931 : Justin PLASSIARD , Louis SILVESTRE.

-1932 : -Ecole de La Bergerie.

-Route de Crêt Jourdan à Prépinet.

-Fruitière communale.

-Réseau d’eau potable pour Pierrolaz et Le Villard (source de Chianvanay)

-1935 : -Première étude pour le captage d’eau potable à Foran.

François PLASSIARD secrétaire de Mairie.

-1936 : -Création du club de ski *les Eclaireurs du Bresson.* Premier concours de ski du haut des Fours à la Bergerie. Ce jour là, le dernier coureur classé – Pierre Silvestre- a gagné un panier garni contenant un litre de gnôle et un petit chiot*.

-1937 : Justin PLASSIARD, Louis SILVESTRE.

Le franc est tombé à 0,46 €

-1939 : -Création du chemin de La Grangette à Chantemouche.

-Chemin des Mariets.

-Projet de cave à Mont Rosset.

-1941 : Chemin des Mariets et de La Combe.

-Demande de rectification du chemin de Bon Pas (les Vrioules).

-1942 : Louis SILVESTRE Jean BUTHOD-GARCON. nommés par le Préfet.

-Accord pour la construction d’un refuge au Bresson.

Delphin SILVESTRE secrétaire de mairie.

-Amélioration de la route du Pont de La Gitte à Foran et construction de la route de Foran à La Balme.

-1943  :Sécheresse terrible. Les Côterains cherchent par tous les moyens à limiter le manque de récoltes. On irrigue prés et champs, on va faucher les pentes avalancheuses dans la vallée de La Balme là où le bétail ne peut plus grimper pour pâturer. La saison d’estive ne durera que 63 jours à Mont Rosset au lieu des 80/85 habituels.

-1945 : Léon PLASSIARD, Jean BUTHOD-GARCON. Nommés par la Résistance.

-Gaston CRESSEND secrétaire de mairie.

-1946 :-Alimentation générale de la commune en eau potable par le captage de Foran.

-Le franc vaut 0,045 €

– 1947 : Léon PLASSIARD, Jean BUTHOD-GARCON.

– 1948 -Modification du régime communal;(voir annexe 1948 ).

-615 habitants à la Côte d’Aime

-Route des vignes. (1ere tranche).

– Chalet des Plans d’en bas.

-Le 12 Août importante chute de neige: 5 cm à la Bergerie, 30 à Crêt Jourdan, 50 à Mont Rosset. La descente du bétail des alpages s’effectue dans des conditions dantesques.

-1951 : -Programme complet pour Mont Rosset (chalets eau et route).

-Conduite d’eau du lac de Portette à mont Rosset.

-Dernière année du troupeau de chèvres laitières à La Balme. Roger Perraudat en était le berger

-1952 : Jean BUTHOD-GARCON, Arsène CRESSEND.

-Construction de la maison forestière inter communale à Granier

-Chalet de mont Rosset

-Route de mont Rosset (partie du haut dans les alpages)

Emile CRESSEND secrétaire de mairie.

-1953 : Pierre BUTHOD-GARCON, Arsène CRESSSEND.

-Ouverture de la carrière.

-Réfection du toit de l’église et du crépis extérieur.

-Début du goudronnage de la départementale.

-Subvention pour la création d’un concours agricole cantonal .

-1954/55 :Construction de la route de Prépinet à Mont Rosset. Le programme complet de rénovation de l’alpage du Mont Rosset comprenait l’eau, les chalets et la route. Ce programme était subventionné dans sa totalité, mais la subvention pour la route, était soumise à la réalisation préalable des chalets et de l’adduction d’eau. Cette réserve technocratique obligea les Côterains à monter à bât les matériaux pour les chalets. Et surtout à transporter à dos d’homme, depuis Prépinet, les tuyaux pour la conduite qui amènera l’eau du Lac de Portette aux chalets de l’alpage.

-1955 : -Record de nombre de vaches aux alpages : 165 à Mont Rosset, 120 à La Balme.

Projet de remembrement

-1956 : -Agrandissement du cimetière.

– Construction de l’école du Villard.

-Autorisation de gémination des classes ;

-Construction du chalet de La Balme.(le refuge actuel).

-1957 : -Cabine téléphonique à La Bergerie .

-Construction des Halles des Plans.

-Route des Fours.(dernier ouvrage important réalisé à la main)

-La départementale 86 est enrobée.

-1958 : -Une délégation Américaine visite les améliorations pastorales de Mont Rosset.

-Deux taureaux devenus méchants doivent être abattus.

-Electrification des cloches.

-1959 : Pierre BUTHOD-GARCON, Arsène CRESSEND.

EDF capte l’Ormente et le Nant Signolan pour les conduire au barrage de St Guérin par une galerie souterraine sous le Mont Rosset.

-Route de Bon Pas

-1960 : -Ramassage scolaire pour le CEG d’Aime.

-Egouts au Chef Lieu.

-85 vaches seulement à Mont Rosset.

-Mise en service du nouveau franc.(il vaut 100 anciens et 1,29 euro)

-1961:Transfert de la mairie dans son nouveau bâtiment.

-Cabine téléphonique au Villard.

-Plus qu’un seul troupeau inalpé.

-La gestion de la voirie communale est transférée à l’équipement

-1962 : -EDF réalimente les montagnettes privées d’eau par ses travaux.

-Construction de la salle des fêtes.

-Création du Syndicat d’Initiatives.

-Faute de repreneur le bail de St Etienne ne sera pas reconduit.(Ce sont les propriétés liées à la chapelle de Montméry).

-1963 : -Ouverture de la route de St Blaise.(partie ouest)

– Elargissement de la rue du Villard  (remodelage du Four)

-Egouts à la Bergerie et à la Sciaz.

-Avant projet de paravalanches.( détruits en 1965).

-Reprofilage de la route de Côte Seray au pont de La Gitte.

-1964 : -Etude d’aménagement en vue du tourisme d’hiver. Conclusions sans appel : trop ensoleillé, trop pentu, trop avalancheux.

-Nouvelle route du Pont de La Gitte à Crêt Jourdan.

-Cabine téléphonique à Montméry.

-Autorise le retournement de l’autel de l’Eglise paroissiale.

-1965 : Arsène CRESSEND, Gilbert PLASSIARD, Roger PELLICIER.

-Syndicat intercommunal de ramassage scolaire.

-Renforcement du réseau d’eau potable.

-1966 : -Egouts à Montméry.

-Location pour 99 ans du terrain pour le refuge de Presset.

-1967 : -Halle des veaux à Laval (détruite par une avalanche en 68 ).

-1968 : -Le nouveau franc de 1960 vaut un euro.

-Adeline BARRAL secrétaire de mairie

-1969 : -Elargissement du chemin du Pars à Bernon.

-Participation financière à l’installation d’un relais de télévision à Peisey.

-Parking à La Bergerie et à Pierrolaz. ( le Monument aux Morts, initialement érigé au bord de la route, est transféré à son emplacement actuel ).

-1970 : -Construction des halles à Mont Rosset.

-Achat de la moto pompe à incendie.

-Rénovation de l’éclairage public Villard ,Pierrolaz, Prégirod

-1971 : Emile CRESSEND, Denis TANTET, Marcel SORREL.

-Deuxième classe au Villard.

-Rénovation de l’éclairage public La Sciaz , Prébérard, Les Moulins , Les Bergeries et Montméry

-Cabines téléphoniques à La Sciaz et Prégirod.

-1973 : Félicien BUTHOD-RUFFIER, Marcel SORREL, Odette BOUZON. 

-Création du club de foot.

Arlette PELLICIER secrétaire de mairie.

-1974 : -Parking du Villard, près de la chapelle.

-1976 : -Egouts Petite Bergerie

-Boites à lettres Prébérard La Sciaz.

-Enlèvement des ordures ménagères.

-1977 : :Delphin SILVESTRE, Paul SORREL, Michel SILVESTRE.

-Taxiphones Villard et Bergerie.

-La fromagerie ferme ses portes .Albert Ollinet prend sa retraite.

-1978 : -Equipements publics aux Lognes.

-Réalisation du terrain de foot

-541 habitants à la Côte.

-1979 : Michel SILVESTRE, Paul SORREL, Denis TANTET.

-1980 : -Dernière tranche importante de construction de routes agricoles suite au remembrement.( celles situées à l’intérieur des zones constructibles seront par la suite intégrée au réseau communal).

-Rue de St Blaise, dernière tranche.

-1980 : -Début de l’urbanisation importante de la commune .(150 maisons neuves en 2000)

-1981 : -Fermeture de l’école de la Bergerie.

-Les Côterains sont champions de Savoie de foot (dans leur division !)

-1982:-Construction du chalet de ski et ouverture de la piste de fond.

-Création de l’association du *Versant du soleil *chargée de la promotion touristique pour la Côte, Granier et Valezan.

-1983 : Delphin SILVESTRE, Denis TANTET, Adrien SILVESTRE.

-Combalin détruit par une avalanche.

-549 habitants recensés.

-1986 : -Assainissement collectif Le Val.

-1988 : -Assainissement collectif des Lognes et du Villard.

-1989 : Raymond CRESSEND, Gérard SILVESTRE, Gérard BLANCHET.

-Assainissement collectif à Pierrolaz ouest

-Projet OPAC

-1990: -538 habitants à La Côte d’Aime.

-1991: -Bibliothèque communale.

-1992: -Construction des garages communaux.

-1994: -Assainissement à Beguevey, Prégirod.

-Peintures intérieures de l’église .

-1995 ; Raymond CRESSEND, Michel GOMBERT, Michel SILVESTRE.

-1998 : -Fermeture de l’école du Chef Lieu 

-Extension, rénovation de l’école du Villard. Tous les enfants de la commune y sont scolarisés. Ouverture d’une 3ème classe.

-1999 : 671 habitants à La Côte.

-2000 : Rachel MONTMAYEUR secrétaire de mairie.

Parking du Pars.

-2001 : Raymond CRESSEND, Pascal COLLOMB, René BUTHOD-GARCON, 

Michel JAY.

-Dissolution de l’association « le Versant du Soleil », et réactivation du Syndicat d’Initiative.

-Assainissement La Sciaz ;

-Quatrième classe au Villard.

-le franc vaut 0,15€.

-2002 : -Acquisition et démolition de la maison de Justin Barral au Villard pour parking.

-L’Euro remplace le franc.(1 euro= 6,55957 francs)

-2003 : -756 habitants.

-Quatre jeunes randonneurs surpris par une tempête de neige au Mont Rosset passent 4 jours et 3 nuits sous un ressaut de rocher avant de pouvoir être retrouvés et secourus sains et saufs.

-Faute de volontaires le Corps de Sapeurs Pompiers est dissout.

-Par manque d’effectif le club de foot cesse son activité .

-Fermeture de la 4ème classe ouverte en 2001.

-A cause du manque de prêtres, la Paroisse de La Côte est rattachée à celle d’Aime

-Année de grosse canicule et de sècheresse caractérisée par sa durée (3 mois) son intensité (40°durablement) et l’absence de pluviométrie.

-2004 : -Assainissement collectif à Pré Bérard(1ère Tranche).

-2005 : -Réouverture de la 4 ème classe.

-825 habitants à La Côte d’Aime.

-Assainissement à Pré Bérard, suite et fin.

-Mise en sécurité de la traversée du Chef Lieu (trottoirs et passages piétons surélevés).

-2006 :-Assainissement collectif aux Bergeries et Montméry.

-Rénovation (goudronnage) d’une partie de la route de Mont Rosset.

-Le refuge de la Balme est équipé en photovoltaïque.

-Réfection du pont de Bon Pas.

-Equipement de l’école en ordinateurs.

-Aménagement de l’accès à la salle des fêtes pour les personnes à

mobilité réduite (ascenseur).

-2007 :-Création d’un parking à Prébérard

-Mise en sécurité de le traversée de Prébérard

-Eclairage public à Moulins et aux Mariets

-Acquisition d’un ossuaire

– 2008 : – mars : Election du conseil municipal et du maire  :

Xavier BONNET-EYMARD, les adjoints sont : Joël COLLOMB, Michel OUDARD, Marie-Paule NULLANS, Philippe SILVESTRE.

– juillet : le maire  est Michel OUDARD et les adjoints sont : Joêl COLLOMB, Marie-Paule NULLANS, Philippe SILVESTRE, Xavier BONNET-EYMARD.

 –    Enfouissement du réseau électrique a Pierrolaz et Montméry.

–    Parking à Prégirod.

 

-Evolution de la population scolaire 

  • 1999=82 élèves.
  • 2000=85 élèves 
  • 2001=85 élèves 
  • 2002=82 élèves
  • 2003=74 élèves
  • 2004=71 élèves
  • 2005=89 élèves
  • 2006=86 élèves
  • 2007= 65 élèves 

 

 

-Variation du solde démographique

 

  1962-1968 1968-1975 1975-1982 1982-1990 1990-1999 1999-2005
Naissances 58 47 17 38 60 46
Décès 32 42 43 42 39 29
Solde 26 5 -26 -4 +21 +17
Migration -77 -67 +36 +21 +102 +146
Variation -51 -62 +10 +17 +123 +163

 

Guy Plassiard