Bande Annonce Carnets d’Alpages

Albert, Bruno et Joannès sont des (grands) enfants de la Côte d’Aime en Savoie. Avec humour et émotions, « Carnets d’alpages »  retrace le récit d’une vie, leur vie au pays du Beaufort. C’est un film poignant de regards, de gestes, d’amitiés et de paroles de montagnards glanés au milieu des troupeaux d’altitude, des chaudrons fumants des chalets d’alpages, à la table d’une cuisine en formica…
Doucement, nous découvrons le monde des grandes familles d’agriculteurs où l’on plaçait les enfants chez un patron, là-haut pour 100 jours, pour avoir une bouche de moins à nourrir. Celui des migrations saisonnières, du travail à l’usine ou à la mine. Celui où l’on préférait, malgré la dureté des 15 heures de travail quotidien, traire les vaches à 2000m par tous les temps plutôt que de ramasser les patates autour du village. Albert a essayé l’usine et, après une demi-journée de travail, s’en est vite retourné dans les alpages. C’est sans doute là tout le mystère de la montagne qui transpire dans ce film.